Déjà publiés


Pour plus d'informations ou pour achat
 

Essaouira Mogador, passion partagée

Livre Essaouira Mogador, passion partagé

"Essaouira Mogador, passion partagée"
Paru le : 19/07/2007 - Editeur: Atlantica

Auteurs : Elsa Rosilio, Régine Sibony et Katia Azoulay 
Préface de Jacques Chancel, avant-propos de l' écrivain mexicain Alberto Ruy-Sanchez et de l'académicien - prix Goncourt - Erik Orsenna, dont les clins d'oeil pleins de poésie et d'humour sont une invitation très privilégiée à la découverte d'Essaouira.
Tissés par une complicité née des mêmes émotions et des mêmes tendresses, ces récits sont rythmés par le regard très personnel du photographe Pierre-Emmanuel Rastoin

Le livre "Essaouira Mogador, passion partagée"  est le troisième livre sur Essaouira réalisé par les auteurs.
Le premier livre « Essaouira Mogador parfum d'enfance » publié en 1991 (et réédité en 2005) en une nouvelle version bilingue( anglais français) a constitué un jalon incontournable, sur la  voie de la promotion d'Essaouira.
Pour ce troisième ouvrage, les auteurs ont rencontré des artistes et créateurs de talent, pour qu'ils expriment à leur tour, leur passion pour la ville. Tous se sont livrés avec émotion et sincérité : ils ont donné leur vision personnelle de la ville et ont évoqué le hasard qui a conduit leurs pas vers Essaouira et les liens qu'ils y ont noués.

« Essaouira Mogador » la passion des auteurs pour leur ville natale.
Passion partagée par Isabelle Carré, Tony Soulié, Philippe Starck, Albert Watson, Daniel Rozensztroch, Alain Passard, Bernard Reichen, Marie Christine-Barrault, Françoise Atlan, Michel Bohbot, Louis Bertignac, Clément Sibony, Frédéric Damgaard, Ivo Grammet, Hajjouba Lakhdar.

Essaouira Mogador, Parfums d'Enfance
Essaouira Mogador, Fragrances of childhood

Livre Essaouira Mogador, parfum d'enfance

Nouvelle édition 2005
Editions : Ibis-Presse( Paris ) et Marsam (Rabat)

La première édition de ce livre, parue fin 1991, a connu un succès immédiat et est devenue  très vite introuvable. En décembre 2005, à l'initiative de deux nouveaux éditeurs, une édition nouvelle est disponible.
Rajeunie, enrichie de nouvelles photographies, et d'une belle mise en page, elle offre l'avantage d'être proposée dans une version bilingue anglais-français.

« Essaouira Mogador demeure ce livre passion, ce livre émotion qui continuera à vous émouvoir. Nous l'avions voulu personnel, intimiste et subjectif, c'est ainsi qu'il est resté : Livre d'humeurs, livre de souvenirs, mémoire d'enfance de trois natives de la ville. «Livre d'art» sur cette presqu'île et ce petit port fortifié pénétré par l'Atlantique, face à ses îles Purpuraires. Recueil d'images, photographies d'aujourd'hui qui racontent la ville et à travers elle un peu de notre histoire : regards du présent éclairés par la mémoire d'hier. Visions qui s'emmêlent, se répondent et se superposent. Espaces réels et imaginaires.
« Arrêt sur images » de Mogador. « Instantanés » d'Essaouira. Prise de conscience du réel confronté au passé. Laquelle de ces visions d'hier ou d'aujourd'hui est la plus authentique ?
La vôtre, enfants d'Essaouira ? La nôtre, enfants de Mogador, issus des trois cultures? Ville qui restera « nôtre » pour toujours »

Auteurs : Elsa Rosilio, et Régine Sibony, Katia Azoulay,
Photographes : Liliane Benisty et Pierre Gailhanou.
Préface de Erik Orsenna –
Avant-propos de Edmond Amran El Maleh

Essaouira – Mogador, Parfums d'enfance

essaouira_mogador

Edition première, 1992,  A.C.R. Paris.

Préface du livre par Erik Orsenna, Prix Goncourt :

« Avoir un port pour jardin d'enfant et le spectacle de la mer comme première leçon de morale. Tout est dit sans parler, tout est compris sans apprendre : le besoin d'infini et la nécessité de faire le point, la bouffée d'orgueil et le risque du naufrage, la négociation avec l'alizé qui a le temps pour lui, la passion de l'échange qui nourrit les bateaux, l'apprentissage de la cruauté qui garnit les cimetières, et d'autant plus d'amour pour le refuge que les murs en sont précaires.
Elles sont trois, trois quasi soeurs, Tchekhov du sud, non pas nostalgiques, maniaques de l'ancien mais passionnées du détail, où qu'il soit dans le temps, car elles savent l'inanité des idées générales. Dieu n'est que dans le petit, le chacun, dans la vie quotidienne, dans les changements de la lumière du jour.
Ce livre est bien des choses : fidélité, beauté, clin d'œil. Il est d'abord portrait de l'amitié. L'amitié entre les trois, bien sûr, mais aussi l'amitié généralisée, entre les divers morceaux du monde. Les fils d'Abraham : le musulman, le juif, le chrétien. Peuples animaux : sardine, sauterelle, coquillage... Ou forêts éparses : bois d'épaves, araucarias et caroubiers.»

« Ce livre est un éloge, l'éloge du respect et de la durable gourmandise.
Tout souvenir est une enfance : peut-être que la mémoire est la santé du monde. »

Auteurs : Elsa Rosilio, et Régine Sibony, Katia Azoulay,
Photographes : Liliane Benisty et Pierre Gailhanou.
Préface de Erik Orsenna –
Avant-propos de Edmond Amran El Maleh

Entreprendre dans le Multimédia

Editions DEFIS 1992

Copyright 2010 tous droits réservés - Elsa Rosilio - lundi 14 juin 2010 -